01 septembre 2005

Destruction de richesse naturelle au profit de la famille BUSH


Un Communiqué à faire passer dans le cercle de vos amis
Situons tout d’abord le contexte:
Le Chili est un pays qui possède de grandes réserves d’eau douce, reparties en fleuves, lacs et glaciers. Comme tout le monde le sait, l’eau est un bien précieux, une ressource naturelle qui pourrait devenir la cause de grandes guerres dans le futur .

Dans la troisième région du Chili, existe un lieu appelé “ Valle de San Félix”(la Vallée de Saint Félix). C’est une commune où le chômage n’existe pas.
Elle est peuplée d’agriculteurs qui apportent au pays sa seconde richesse financière la plus importante (en tant que région). Cette localité est arrosée par deux fleuves, qui prennent leur source dans les glaciers de la cordillère proche. Il offrent l’eau la plus pure du Chili!.

Les ennuis ont commencé lorsque quelqu’un a découvert sous ces glaciers le “TRESOR D’AMERIQUE” qui consiste en millions de dollars en or, argent et autres métaux.

Pour pouvoir extraire ces métaux, il est nécessaire de casser, de détruire les glaciers (du jamais vu auparavant dans le monde!) et, d’ y faire deux énormes trous aussi grands que Chuquicamata (note du traducteur: soit aussi grand chacun qu’une montagne entière): l’un sera pour extraire les minéraux, l’autre pour y jeter les déchets (les industries minières ne pratiquent pas du recyclage).
Le gouvernement Chilien a déjà approuvé ce projet, fixant la date de début des travaux dans le courant de l’année prochaine (2006) uniquement parce que les agriculteurs ont réussi à le faire ajourner.

Le nom de ce projet est Pascua Lama. Il va être mis en application par une entreprise multinationale dont Bush père est l’un des actionnaires....

Ce qui nous préoccupe est en fait qu’en détruisant le glacier, ils en font de même avec cette précieuse réserve d’eau douce, s’attaquant aux deux fleuves qui abreuvent cette région et contaminant toute l’ eau pour la population des alentours. Désormais, elle ne pourra plus servir qu’à l’arrosage et deviendra impropre à la consommation humaine et même animale. De plus, JUSQU’AU DERNIER GRAMME D’OR IRA A LA RESERVE “GRINGA” (note: ETRANGERE) . IL N’EN RESTERA RIEN ICI AU CHILI. Alors que nous aurons à faire face à l’eau polluée avec les saletés et avec les maladies qui y feront leur nid!
...Ca fait longtemps que ces gens luttent pour leur terre, qui est leur unique source de travail. Mais ils n’ont pas eu le droit de s’exprimer à la TV à cause d’une ordonnance du Ministère de l’Intérieur. Leur seul espoir de mettre un frein à ce projet est de le faire connaître au plus grand nombre possible de personnes afin de pouvoir saisir les cours de justice Internationales.
Il FAUT QUE TOUT LE MONDE SACHE
QUE CECI EST EN TRAIN DE SE PASSER AU CHILI ...
POUR CHANGER LE MONDE ...
IL FAUT COMMENCER PAR CHEZ SOI.
Texte de Avila Toledo

Subgerente de Información y Seguimiento CONAFOR

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

I really enjoyed looking at your site, I found it very helpful indeed, keep up the good work.
»

11:22 AM  
Anonymous Anonyme said...

Greets to the webmaster of this wonderful site. Keep working. Thank you.
»

9:17 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home